Visite à Toulouse d’Élisabeth Borne, ministre de la transition écologique, chargée des transports - Jean-Luc LAGLEIZE

Visite à Toulouse d’Élisabeth Borne, ministre de la transition écologique, chargée des transports

Durant son déplacement à Toulouse, la ministre a souhaité mettre l’accent sur les véhicules autonomes.

C’est dans ce cadre qu’elle a visité EasyMile, startup fondée en 2014 spécialisée dans la fourniture de logiciels alimentant les véhicules autonomes et dans les solutions de mobilité intelligente sur le dernier kilomètre.

La société EasyMile a son siège social à Toulouse et possède des bureaux à Singapour et à Denver (États-Unis). Elle opère également à travers des revendeurs notamment au Japon, à Taïwan et au Moyen-Orient. EasyMile compte 90 employés et connaît actuellement une croissance organique soutenue.

 

 

L’entreprise construit une navette autonome (sans chauffeur) électrique et la teste actuellement à travers le monde, comme ici sur le site de Toulouse – Francazal.

L’EZ10 est fabriqué par le fabricant automobile français Ligier et EasyMile gère le système de guidage.

Le minibus est équipé de capteurs et lasers lui permettant non seulement de suivre une trajectoire et de connaître sa position mais aussi d’être capable de s’adapter aux interactions extérieures.

L’EZ10 peut transporter jusqu’à 12 passagers (6 places assises et 6 positions debout) et peut accueillir des passagers à mobilité réduite. Il se déplace à la vitesse de 20 km/heure en moyenne et a une autonomie d’environ 14 heures.

La navette n’a pas de volant et n’a ni avant ni arrière dédiés. À tout moment sur son itinéraire, l’EZ10 peut facilement changer de direction sans avoir besoin d’un virage court.

30 novembre 2017