Commission des affaires économiques – Audition de M. Julien DENORMANDIE, ministre chargé de la Ville et du Logement - Jean-Luc LAGLEIZE

Commission des affaires économiques – Audition de M. Julien DENORMANDIE, ministre chargé de la Ville et du Logement

Jeudi 23 avril 2020, j’ai eu l’honneur de porter la parole du groupe du Mouvement Démocrate à l’occasion de l’audition de M. Julien DENORMANDIE, ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement, par la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale.

 

Alors que notre pays va connaître en 2020 la plus forte récession depuis 1945 en raison de l’épidémie de Covid-19 et du confinement que nous devons respecter pour y mettre fin, le secteur du bâtiment et de la construction souffre particulièrement et enregistre une baisse d’activité de – 88%.

 

Ce chiffre est à la fois éloquent et inquiétant, lorsque l’on sait que cette filière représente près de 11 % de notre produit intérieur brut et qu’elle est indispensable à notre pays et aux besoins des Français.

 

Cet impact sera encore plus sensible dans l’agglomération toulousaine, qui accueille depuis plus de 20 ans 20 000 nouveaux habitants par an, entrainant dans cette dynamique le secteur de la construction. L’effet de la récession attendue sur l’aéronautique à Toulouse aura un effet rebond dévastateur dans le secteur de la construction.

 

Face à cette urgence économique, il importe de prendre des mesures rapides et opérationnelles pour permettre, quand cela est possible, une reprise de l’activité la plus complète possible sur le volet amont de la filière.

 

Ce volet amont comprend bien évidemment la délivrance des autorisations d’urbanisme par les collectivités.

 

En premier lieu, j’ai donc interrogé le ministre sur l’état des discussions en cours avec les collectivités territoriales afin d’encourager l’instruction et la délivrance de ces autorisations d’urbanisme.

 

De même, toujours dans l’optique d’accélérer la reprise de l’activité sur le volet amont de la filière, il est important que les services de l’État puissent eux aussi continuer à travailler de façon à préserver les conditions de la relance.

 

En second lieu, j’ai donc interrogé le ministre sur les consignes qui avaient été données aux services de l’État, notamment aux préfectures, aux architectes des bâtiments de France ou encore aux recherches archéologiques préventives.

 

Je vous invite à retrouver dans la vidéo ci-dessous mon intervention ainsi que la réponse de M. Julien DENORMANDIE, ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement :

 

 

Pour aller plus loin :

23 avril 2020