Commission des affaires économiques – Audition de M. Philippe WAHL, Président-Directeur général de La Poste - Jean-Luc LAGLEIZE

Commission des affaires économiques – Audition de M. Philippe WAHL, Président-Directeur général de La Poste

Face à la situation sanitaire inédite et particulièrement grave que nous connaissons, La Poste a modifié en profondeur son organisation pour se recentrer sur ses missions essentielles, tout en préservant la santé de ses clients et des collaborateurs.

 

C’est dans ce contexte que la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale a auditionné, mardi 14 avril 2020, M. Philippe WAHL, Président-Directeur général de La Poste, pour faire un point sur ces adaptations.

 

 

En effet, en tant qu’entreprise chargée de missions de service public, La Poste se doit de concilier la santé de ses 250.000 postières et postiers, avec la continuité des missions nécessaires à la vie économique du pays.

 

C’est dans cet esprit d’adaptation que La Poste a pris les décisions suivantes.

 

S’agissant de l’ouverture des bureaux de poste : La Poste a tenu compte des nombreuses absences pour cause de suspicion de Covid-19, de mesures de confinement sanitaire ou de garde d’enfants, pour organiser les ouvertures de bureaux de poste. Elle a néanmoins veillé à ce qu’un bureau de poste soit toujours ouvert dans un périmètre raisonnable. La Poste continue à renforcer sa présence afin de porter progressivement à 2.900 le nombre de bureaux de poste ouverts et opérationnels dans toute la France.

 

S’agissant de la distribution du courrier et des colis, La Poste a décidé de privilégier les jours à fort trafic, à savoir les mercredi, jeudi, vendredi, tout en tenant compte des prescriptions de la médecine du travail. L’élargissement de la distribution au mardi est en cours d’étude. Des discussions sont aussi en cours pour adapter le dispositif à la nécessaire distribution de la presse quotidienne nationale et régionale.

 

S’agissant des services à la personne, La Poste s’est organisée pour les assurer tous les jours, et a rendu gratuites ses offres « Veiller Sur Mes Parents » pour les personnes âgées et « Ma Ville Mon Shopping » pour les commerçants, artisans et professionnels.

 

S’agissant des services aux collectivités, La Poste a répondu présent aux différentes sollicitations, qu’il s’agisse du portage de repas, des visites domiciliaires aux personnes âgées, de la livraison de tablettes numériques, et bien sûr de la diffusion de documents de crise Covid-19 à l’initiative des collectivités comme de l’Etat.

 

Enfin, s’agissant du versement des prestations sociales, alors que les prestations sociales devaient être disponibles le 7 avril, le Gouvernement, l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS) et la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) ont avancé leur versement, pour que les allocataires puissent en bénéficier dès le samedi 4 avril par retrait en distributeurs, limitant ainsi le nombre de personnes devant se présenter en bureaux de poste le lundi 6 avril.

 

Je m’assurerai évidemment de la bonne mise en œuvre de ces dispositions en Haute-Garonne.

 

Pour aller plus loin :

14 avril 2020