Déplacement en Haute-Garonne de Florence Parly, Ministre des Armées - Jean-Luc LAGLEIZE

Déplacement en Haute-Garonne de Florence Parly, Ministre des Armées

Les déplacements ministériels se poursuivent en Haute-Garonne, puisque nous avons eu l’honneur d’accueillir Florence Parly, ministre des Armées, le vendredi 7 septembre 2018 pour une visite consacrée à la politique spatiale.

En tant que co-Président du groupe d’études « Secteur aéronautique et spatial », aux côtés de mon collègue Pierre Cabaré, député de la Haute-Garonne, j’étais bien évidemment présent pour ce déplacement hautement stratégique.

 

Celui-ci a débuté sur le site d’Airbus Defence and Space, pour une présentation d’innovations technologiques. Ensuite, il s’est poursuivi sur le site du Centre national d’études spatiales (CNES), pour une visite du centre et une allocution sur la stratégie spatiale de défense française, à quelques mois du lancement du satellite d’observation militaire français CSO prévu en décembre prochain. Durant cette visite, nous avons ainsi pu nous rendre au Centre de programmation, de commande et de contrôle du satellite militaire français CSO, puis au service « qualité image » et enfin au Centre d’orbitographie opérationnelle (COO), qui surveille les objets au voisinage de la Terre.

Au cours de ce discours, la ministre des Armées a abordé la question de l’espionnage par satellite et a révélé que le satellite russe Louch-Olymp s’était approché d’un peu trop près du satellite franco-italien Athena-Fidus, servant à des communications militaires sécurisées, en 2017. A l’issue de cette visite, la ministre s’est exprimée sur la stratégie spatiale militaire française, alors qu’un groupe de travail du ministère des Armées doit lui rendre des propositions sur le sujet d’ici le mois de novembre.

8 septembre 2018