Déplacement en Haute-Garonne de Laurent Nunez, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur - Jean-Luc LAGLEIZE

Déplacement en Haute-Garonne de Laurent Nunez, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur

Lundi 10 décembre 2018, après une fin de semaine émaillée par les violences, les pillages et les dégradations, Laurent Nunez, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, s’est rendu à Toulouse pour rendre hommage ici, sur le terrain, à nos policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers.

 

 

 

Les événements de ces dernières semaines dans l’Hexagone et les Outre-mer ont profondément troublé la Nation. Ils ont mêlé des revendications légitimes et un enchaînement de violences inadmissibles. Face à des individus venus pour casser, piller, détruire et même tuer, nos forces de l’ordre ont eu un comportement remarquable et une réaction exemplaire.

 

Comme l’a rappelé le Président de la République dans son adresse à la Nation le lundi 10 décembre 2018, « aucune colère ne justifie qu’on s’attaque à un policier, à un gendarme, qu’on dégrade un commerce ou des bâtiments publics. Notre liberté n’existe que parce que chacun peut exprimer ses opinions, que d’autres peuvent ne pas les partager sans que personne n’ait à avoir peur de ces désaccords. »

 

 

Devant les élus de Haute-Garonne, Laurent Nunez, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, a ainsi tenu à revenir sur les interpellations menées ce week-end et a précisé qu’il n’y avait pas eu d’interpellations préventives mais que les forces de l’ordre avaient procédé à des contrôles préventifs qui ont conduit à interpeller des individus en possession d’armes par destination.

 

 

Comme l’a précisé le Président de la République, « quand la violence se déchaîne, la liberté cesse. C’est donc désormais le calme et l’ordre républicain qui doivent régner. Nous y mettrons tous les moyens car rien ne se construira de durable tant qu’on aura des craintes pour la paix civile. »

10 décembre 2018