Dispositifs solidaires pour les personnes en situation de handicap - Jean-Luc LAGLEIZE

Dispositifs solidaires pour les personnes en situation de handicap

 

                                                       

 

Le handicap touche 12 millions de personnes en France. Il ne se résume pas à une question de prise en charge mais appelle la solidarité.

 

Le Premier ministre Édouard Philippe, lors de son discours de Politique générale en début de mandat, avait ainsi expliqué que « l’inclusion des personnes en situation de handicap constitue une des priorités du quinquennat. Les personnes en situation de handicap et celles qui les accompagnent ont droit à la solidarité nationale ».

 

Pour permettre à chacun de vivre dignement la situation actuelle de confinement, le Gouvernement et l’État proposent des outils en direction des personnes en situation de handicap :

 

  • Une plateforme d’initiatives solidaires, créée sous l’égide de la Fédération des Centres Régionaux d’Etudes d’Actions et d’Informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité (ANCREIA), du secrétariat d’État auprès du Premier ministre chargé des personnes handicapées et du Conseil national consultatif des personnes handicapées.

La plateforme www.solidaires-handicaps.fr est destinée à faciliter la mise en relation entre les personnes en situation de handicap, leurs familles, leurs aidants, et les professionnels.

Il s’agit de mutualiser et de faire converger sur un site unique les dispositifs d’accompagnement et d’appui qui leur sont destinés, pour agir avec efficacité, adaptabilité et proximité.

 

  • De nombreuses ressources, toujours au service des personnes en situation de handicap et de leurs proches, sont également disponibles en ligne :

     – Une foire aux questions pour les adultes et les enfants en situation de handicap, la famille et les proches aidants, les professionnels médico-sociaux : https://handicap.gouv.fr/grands-dossiers/coronavirus/article/foire-aux-questions

     – Un guide spécifique « Comment vivre le confinement avec un enfant autiste ? » : https://handicap.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_autisme_vf.pdf

     – Une attestation de déplacement en Facile à lire et à comprendre: https://urlz.fr/cfqQ

 

 

Par ailleurs, le 2 avril 2020, le Président de la République a annoncé que les conditions de sortie pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnant sont désormais assouplies :

  • Pour les personnes en situation de handicap domiciliées chez elles, leurs parents ou leurs proches : leurs sorties, seule ou accompagnée, en voiture ou non, ne sont pas limitées à 1h, ni contraintes à 1km du domicile (pour permettre notamment d’aller dans un lieu de dépaysement), ni régulées dans leur fréquence et leur objet, dès lors que la personne ou son accompagnant justifie aux forces de l’ordre d’un document attestant de sa situation particulière de handicap ;
  • S’agissant des déplacements d’un tiers, professionnel ou non, pour la prise en charge de personnes en situation de handicap : ce déplacement entre dans le cadre des déplacements pour assistance à personnes vulnérables, sans condition de durée ou de distance.

Attention : cette mesure ne fait pas l’objet d’une attestation dédiée, Il faut donc toujours remplir et avoir l’attestation habituelle dérogatoire de déplacement. Cet assouplissement doit enfin s’accompagner d’un strict respect des gestes barrière impératifs pour la sécurité sanitaire de tous.

 

                                                       

8 avril 2020