Mission parlementaire en Israël et dans les territoires palestiniens - Jean-Luc LAGLEIZE

Mission parlementaire en Israël et dans les territoires palestiniens

En tant que vice-Président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale, j’ai eu l’opportunité de participer, du samedi 17 au mercredi 21 mars 2018, au programme « Project Interchange » de l’American Jewish Committee, visant à sensibiliser les décideurs à la poursuite de la paix au Moyen-Orient, en compagnie d’une quinzaine de députés français.

 

Cette mission a débuté à Tel Aviv, avec un premier débat sur le cosmopolitisme de la société et de la population israélienne, avec Daniel Ben-Simon, journaliste et ancien député de la Knesset (Parlement israélien). Tel Aviv, située au centre-ouest sur la côte méditerranéenne israélienne et seconde plus grande ville d’Israël avec une population d’environ 400 000 personnes, est la capitale financière d’Israël et un centre important pour l’art, la culture et le commerce. La ville reflète le mode de vie cosmopolite et créatif de sa population, avec des plages, restaurants, cafés, mais aussi des quartiers historiques.

 

Nos réflexions se sont poursuivies le second jour autour d’une discussion avec le Dr. Denis Charbit, Maître de conférences en sciences politiques à l’Université ouverte d’Israël, qui nous a présenté l’histoire et la politique israélienne. Puis, nous avons visité le Centre Yitzhak Rabin, déjeuné avec Etgar Keret, écrivain Israélien et rencontré Yair Lapid, membre de la Knesset, Président du parti Yesh Atid. Finalement, la journée s’est conclue autour d’une rencontre avec Hélène Le Gal, Ambassadeur de France en Israël.

 

Le troisième jour de notre mission était dédié aux crises du Moyen-Orient, avec un déplacement dans la vallée du Golan et une présentation du Dr. Emily Landau, chercheur et directeur du Programme de contrôle des armements et de sécurité régionale à l’Institut d’études de sécurité nationale (INSS), qui nous a permis de mieux saisir la menace de Daech et les relations entre Israël et l’Iran. Par la suite, le Pr. Boaz Ganor, fondateur et directeur exécutif de l’Institut international de lutte contre le terrorisme (ICT) nous a présenté les préoccupations sécuritaires d’Israël et la stratégie du pays en matière de contre-terrorisme. Enfin, nous avons pu nous entretenir avec le général Nitzan Nuriel, chargé de recherche à l’institut international pour la lutte contre le terrorisme au centre interdisciplinaire d’Herzliya, au sujet des frontières septentrionales d’Israël. Ce jour-là, nous avons également eu la chance de rencontrer Nickolay Mladenov, Coordinateur spécial des Nations Unies pour le Processus de paix au Moyen-Orient et de participer au 6ème Forum mondial de lutte contre l’antisémitisme, conférence à laquelle participaient notamment Benjamin Netanyahu, Premier ministre et ministre des Affaires étrangères d’Israël, Naphtali Bennet, Ministre de l’éducation et des affaires de la diaspora d’Israël, ou encore Ronald Lauder, Président du Congrès juif mondial.

 

Le quatrième jour a débuté avec une réunion autour du Dr. Erel Margalit, ancien membre de la Knesset et fondateur du Jerusalem Venture Partners (JVP), qui nous a présenté les ambitions d’Israël en matière de « start-up nation ». Nous avons ensuite visité le Yad Vashem Holocaust Memorial, mémorial officiel d’Israël aux victimes de la Shoah établi en 1953. Cet espace soutient quatre piliers du souvenir : commémoration, éducation, recherche, et documentation, et abrite plusieurs mémoriaux, le Musée de l’histoire de l’Holocauste, des archives, un institut éducationnel, plusieurs sites de commémoration en plein air, et une synagogue. Yad Vashem présente ainsi l’histoire de la Shoah à travers des témoignages, des journaux intimes, des objets, des films, des lettres et des œuvres d’art, permettant ainsi de faire le lien entre l’Histoire et les implications universelles et contemporaines de l’Holocauste.

 

Cette journée nous a permis également de nous rendre à Ramallah. Située à dix kilomètres au nord de Jérusalem, la ville de Ramallah est le centre administratif de l’Autorité Nationale Palestinienne et le siège du premier ministre de l’Autorité palestinienne, de nombreuses ONG internationales et des représentants internationaux. Nous avons pu y rencontrer des politiciens palestiniens et nous entretenir avec le Dr. Khalil Shikaki, Directeur du Centre Palestinien pour la recherche politique et les enquêtes, au sujet de la société palestinienne. La thématique du conflit et des relations israélo-palestiniennes a également été abordée avec Emmanuel Nahshon, Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, et Khaled Abu Toameh, journaliste et producteur de télévision.

 

Finalement, le dernier jour de notre mission a été l’occasion de visiter le Mont du Temple et de nous plonger dans la vieille ville de Jérusalem, divisée en quatre quadrants – musulman, juif, chrétien, et arménien – chacun avec son identité et son histoire distinctive. Mesurant seulement un kilomètre carré, la vieille ville est pleine de sites historiques et archéologiques pour chacune des communautés religieuses, dont le Mur des Lamentations, la Mosquée Al-Aqsa, et l’Eglise du Saint Sépulcre.

22 mars 2018