Question sur le péage de L'Union en Haute-Garonne - Jean-Luc LAGLEIZE

Question sur le péage de L’Union en Haute-Garonne

A l’Assemblée nationale, les députés peuvent poser des questions orales sans débat aux ministres, afin d’attirer l’attention du Gouvernement sur des enjeux locaux.

Dans ce cadre, j’ai pu interroger Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, sur le « petit péage » de L’Union.

Le « petit péage » de L’Union permet aux habitants et aux salariés d’accéder aux derniers hectomètres de l’autoroute A68 qui relie Albi et le Tarn au périphérique toulousain, en prenant directement le périphérique toulousain. Cette facilité permet d’éviter une surcharge de circulation dans cette commune de la première couronne et ses zones d’activité. Toutefois, il est actuellement un point de blocage majeur pour le développement économique et la mobilité dans cette zone.

Ce péage est aussi réputé pour être l’un des plus chers de France, puisque les automobilistes doivent débourser la somme de 50 centimes d’euro pour effectuer seulement quelques centaines de mètres sur l’A68 depuis le périphérique puis sortir vers L’Union.

La suppression de ce péage pourrait permettre aux automobilistes d’emprunter ce tronçon gratuitement, d’éviter de passer par l’échangeur de Balma-Gramont qui est actuellement saturé et de désenclaver la zone commerciale de Balma-Gramont, où se trouve le siège de nombreuses entreprises, en facilitant l’accessibilité à la rocade et à la station de métro Balma – Gramont sur la ligne A du métro de Toulouse.

Toutefois, les modalités de suppression de ce péage sont liées au rachat de la concession détenue par Vinci Autoroutes. J’ai donc interrogé le Gouvernement de manière à disposer d’une étude solide sur le coût de rachat du seul « petit péage », et d’une étude d’impact sur la circulation de transit une fois ce péage éventuellement supprimé.

J’ai également posé une question écrite à Élisabeth Borne, Ministre auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports, sur ce sujet. Publiée au Journal officiel le 30 janvier 2018, celle-ci est accessible sur le lien suivant : http://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-5010QE.htm.

20 février 2018