Rencontres avec les Gilets Jaunes - Jean-Luc LAGLEIZE

Rencontres avec les Gilets Jaunes

Le mouvement de protestation des Gilets Jaunes est un événement sans précédent dans l’histoire moderne de notre pays.

Il n’est finalement qu’une réplique de la lame de fond qui a soulevé le pays voici 18 mois, conduisant à l’élection d’Emmanuel MACRON.
L’alternance systématique et stérile de la gauche et de la droite depuis 40 ans avait conduit la France dans la situation actuelle et amené les Français à s’éloigner de leurs dirigeants politiques.

Si on doit condamner fermement les violences et les entraves à la libre circulation, les gilets jaunes expriment un mal être et doivent être pris en compte.
C’est à cet effet que j’ai, à plusieurs reprises, accepté le débat et les échanges avec des représentants de ce mouvement de colère sociale.

Le 1er Décembre j’ai rencontré un sympathisant du mouvement des Gilets Jaunes sur ma circonscription.
Celui-ci m’a donné des explications et son analyse sur les raisons de cette colère et la structure sociale des participants aux blocages sur le Nord de Toulouse.

Le 7 décembre dernier, j’ai reçu en ma permanence quatre représentants des Gilets Jaunes de Toulouse.
J’ai entendu et compris la colère issue de ce mouvement, tout en condamnant sans équivoque toutes les formes de violences.
J’ai informé mes interlocuteurs que des cahiers de doléances seraient à disposition dans toutes les communes qui souhaitent s’inscrire dans cette démarche, à partir du samedi 8 décembre, afin de recueillir un maximum de revendications et d’idées permettant de faire évoluer positivement la situation.

Le 8 Décembre, je suis allé à Buzet-sur-Tarn pour collecter les doléances reçues par le Maire de la commune, M. Gilles JOVIADO. J’y ai rencontré des personnes impliquées dans le mouvement des Gilets Jaunes sur place. Ils m’ont en particulier exposé leurs préoccupations pour se rendre sur leur lieu de travail (Colomiers et Labège) depuis Buzet-sur-Tarn.

Sur les demandes liées à une meilleure représentativité des citoyens, j’ai annoncé que le projet du Mouvement Démocrate (MoDem) était de proposer un système de représentation à la proportionnelle, proposition qui devrait être traitée au premier trimestre de 2019.

Concernant la réforme de l’Assemblée nationale, j’ai rappelé que la Constitution était en cours de révision, notamment concernant la limitation des mandats successifs, visant à réduire le nombre de parlementaires, conformément à un engagement du Président de la République.

À l’initiative du Président de la République aussi, le Gouvernement engage sur tout le territoire un grand débat national sur la transition écologique, la fiscalité et les services publics, l’évolution du débat démocratique et l’immigration, permettant à chaque Français de faire part de son témoignage, d’exprimer ses attentes et ses propositions de solutions.

Lien vers le Grand Débat – Compte rendu du Conseil des ministres du 12 décembre 2018

Cette démarche, inédite par sa forme et son ampleur, a pour ambition de répondre à l’attente des citoyens d’être plus directement associés à l’élaboration des politiques publiques qui ont une incidence directe sur leur vie quotidienne.

12 décembre 2018