Soutien à distance pendant le confinement - Jean-Luc LAGLEIZE

Soutien à distance pendant le confinement

Incompréhension, solitude, violence, dépendance, sidération, colère, sentiment d’injustice, isolement, ennui, anxiété, peur… Depuis la mise en place du confinement lié à l’épidémie de Covid-19, les sentiments se bousculent. Avec légitimité : c’est la première fois que nous faisons face à une situation sanitaire inconnue de cette ampleur.

 

Pendant cette période, il ne faut pas hésiter à faire appel aux dispositifs d’aide à distance, qui demeurent plus que jamais accessibles.

 

 

Parmi ces services de soutien psychologique par téléphone, celui de La Croix-Rouge française, Croix-Rouge Ecoute, s’adresse à toute personne ressentant le besoin de parler, quel que soit son âge ou sa situation. Tout le monde connaît des périodes difficiles à vivre, qu’elles soient liées à la solitude, à la violence physique ou morale, au conflit relationnel, à l’addiction… Dans ces situations, exacerbées par le confinement, il est parfois d’autant plus compliqué de trouver une personne à qui se confier.

 

C’est pourquoi, depuis plus de 25 ans, des bénévoles Croix-Rouge, formés au soutien psychologique, répondent à des milliers d’appels. Ils offrent alors à chacun un temps d’écoute, un moment de pause, un espace de parole, dans un cadre neutre et bienveillant. Ces appels peuvent permettre d’apaiser des tensions, des craintes, des angoisses, des moments d’agressivité, ou de mettre un peu d’ordre dans ses pensées.

 

Les bénévoles sont disponibles 7 jours sur 7, de 8h00 à 20h00 tous les jours de la semaine, au 0 800 858 858. Les appels sont totalement anonymes et confidentiels. S’agissant d’un numéro vert, il est gratuit.

 

En complément de Croix-Rouge Ecoute, Santé publique France a recensé les dispositifs nationaux d’aide à distance qui poursuivent leur mission d’information, d’écoute et de soutien pendant cette période de crise sanitaire génératrice d’inquiétudes, de questionnements et d’isolement.

 

Ainsi, si vous avez besoin de conseils, d’information, de soutien et d’écoute, vous pouvez consulter la liste des dispositifs d’aide à distance accessibles pendant la période de confinement : www.santepubliquefrance.fr/content/download/242820/2561222

 

Ces dispositifs portent sur des champs variés en matière de prévention :

  • Addictions (tabac, alcool, cannabis, drogues, dépendance aux jeux) ;
  • Mal-être, suicide et santé mentale ;
  • Violences et violences conjugales ;
  • Nutrition ;
  • Handicap ;
  • Fin de vie et accompagnement du deuil ;
  • Santé des jeunes ;
  • Sexualité ;
  • VIH/sida et hépatites et les infections sexuellement transmissibles (IST) ;
  • Certaines maladies chroniques (asthme et allergies).

 

Ces dispositifs offrent des réponses personnalisées et délivrent informations, conseils, soutien et orientation. Ils ne se situent pas dans le champ du soin proprement dit, mais entendent agir sur les déterminants de la santé.

 

Par ailleurs, il convient de rappeler que votre médecin traitant est le premier recours pour toute question liée à votre santé. N’hésitez donc pas à le consulter, notamment en téléconsultation.

 

Pour aller plus loin :

  • Santé publique France : www.santepubliquefrance.fr/a-propos/services/aide-a-distance-en-sante-l-offre-de-service
21 avril 2020