Une reconversion temporaire au service de la solidarité - Jean-Luc LAGLEIZE

Une reconversion temporaire au service de la solidarité

L’Association Française de normalisation (AFNOR) a lancé une plateforme « Masques Solidaires » pour mettre en place des liens entre une offre solidaire et des demandes de masques barrières.

Grâce à ce dispositif, j’ai contacté une entreprise de la circonscription qui s’inscrit dans cette démarche.

Mon objectif est de disposer (dans le cadre de mes déplacements professionnels et pour mon équipe parlementaire) d’une protection créée par une entreprise de la circonscription, et ainsi valoriser son initiative.

 

Surprise : Mme CHAPUT, qui fabrique et vend ces masques de protection, anime généralement une agence immobilière dans le quartier de la Roseraie, et accompagne les personnes arrivant dans la région toulousaine en mobilité professionnelle.

En arrêt d’activité, et couturière de formation, elle met donc à profit ses compétences au service de la solidarité !

 

 

Elle réalise des masques de type « bec de canard », de la même forme que les masques FFP2, en tissu de trois couches (2 en coton tissage serré + 1 en polyester).

 

Retenue dans son « atelier éphémère » par de nombreuses demandes, c’est son fils qui m’a remis ces masques lavables, réutilisables, et conformes aux recommandations de la norme AFNOR.

Je salue donc bien chaleureusement cette initiative que l’on peut retrouver sur le site : https://masques-barrieres.afnor.org/

 

 

30 avril 2020