Commission des affaires économiques – Audition de Nadia HAI, Ministre déléguée chargée de la Ville - Jean-Luc LAGLEIZE

Commission des affaires économiques – Audition de Nadia HAI, Ministre déléguée chargée de la Ville

Mercredi 25 novembre 2020, j’ai porté la parole du groupe du Mouvement Démocrate (MoDem) et Démocrates apparentés en Commission des affaires économiques lors de l’audition de Mme Nadia HAI, Ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville.

 

Je l’ai interrogée sur la mise en œuvre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), lancé en 2014 et piloté par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), qui prévoit la transformation profonde de plus de 450 quartiers prioritaires de la politique de la ville en intervenant fortement sur l’habitat et les équipements publics.

 

Ceci afin d’améliorer la vie des trois millions de nos concitoyens vivant dans ces quartiers, de permettre leur émancipation, de favoriser la mixité sociale dans ces territoires, mais aussi d’y restaurer la République.

 

Dans sa déclaration de politique générale du 15 juillet dernier devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre Jean CASTEX avait spécifiquement appelé à l’accélération de ces chantiers de renouvellement urbain et fixé l’objectif de démarrer effectivement les travaux dans 300 des 450 quartiers concernés d’ici la fin 2021.

 

J’ai donc tout d’abord interrogé la Ministre sur l’état des lieux de l’avancement de ces chantiers et sur les éventuels blocages qui persistent.

 

Au-delà de cet objectif, de nombreux acteurs du secteur s’inquiètent de la baisse de la dotation de l’État en faveur du renouvellement urbain.

 

Alors que la situation dans les quartiers prioritaires se dégrade de jour en jour, cette baisse est un signal négatif envoyé à l’ensemble des partenaires et fragilise l’engagement pris d’un milliard d’euros de l’État à horizon 2030, d’autant plus qu’elle s’inscrit en parallèle d’une réforme profonde du groupe Action Logement.

 

J’ai donc ensuite interrogé la ministre sur cette réforme et sur le financement de l’ANRU et du NPNRU et lui ai demandé d’améliorer la visibilité à long terme et de lever toutes les craintes sur l’avenir des projets de renouvellement urbain.

 

Je vous invite à retrouver dans la vidéo ci-dessous mon intervention, ainsi que la réponse de Nadia HAI, Ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville :

25 novembre 2020