Commission des affaires économiques - Table ronde d’économistes sur la hausse des prix et ses conséquences - Jean-Luc LAGLEIZE

Commission des affaires économiques – Table ronde d’économistes sur la hausse des prix et ses conséquences

Le 3 novembre dernier, la Commission des affaires économiques a organisé une table ronde sur la hausse des prix et ses conséquences pour notre pouvoir d’achat. Dans ce cadre, trois économistes ont été auditionnés :

  • Charles-Henri COLOMBIER, directeur du pôle Conjoncture et perspectives de Rexecode ;
  • Nathalie DEZEURE, directrice de la recherche macroéconomique et financière de Natixis ;
  • Julien POUGET, chef du département de la conjoncture de l’Insee.

 

 

La reprise de notre vie économique, accompagnée d’une campagne vaccinale efficace nous a permis de relancer la croissance. Mais cette rapide reprise a entraîné de facto des difficultés d’approvisionnement, une tension sur les prix de l’énergie, et ainsi une inflation estimée à 2.6%.

Face à cette situation qui interroge, nous avons décidé de mener plusieurs réunions de la Commission des affaires économiques afin de mieux en appréhender les tenants et les aboutissants.

 

Cette première table-ronde nous a permis de mieux comprendre les origines de la hausse des prix générale. La principale source de cette inflation est l’augmentation des prix du pétrole, qui a entraîné l’augmentation des prix du carburant, puis du gaz.

Pour y faire face, le gouvernement a déjà pris des mesures de court terme pour préserver le pouvoir d’achat des Français:

  • Une indemnité “classe moyenne” de 100 euros, destinée à 38 millions de citoyens ;
  • Un bouclier tarifaire sur les prix du gaz.

 

Des décisions doivent être prises à plus long terme pour lutter durablement contre la hausse des prix de l’énergie. La sortie des énergies fossiles et l’indépendance énergétique française sont des objectifs à atteindre pour reprendre la main sur les prix de nos propres sources d’énergie.

 

Nous aborderons dans de prochaines réunions la hausse des prix plus spécifique des matériaux et des matières premières ainsi que leurs conséquences pour le pouvoir d’achat des français.

Ces réunions nous seront très utiles pour cibler au mieux les réponses politiques à apporter à cette inflation !

 

3 novembre 2021