Dernières auditions de haute-volée pour la Mission aéro - Jean-Luc LAGLEIZE

Dernières auditions de haute-volée pour la Mission aéro

Décembre marque la fin des auditions pour la mission d’information sur l’avenir du secteur aéronautique en France que je conduis conjointement avec Sylvia PINEL. Ensemble, nous avons déjà réalisé plus de 40 auditions !

 

Nous achevons donc ce cycle de rencontres très riches avec des acteurs de haute volée, à savoir des personnalités politiques au cœur des questions aéronautiques françaises et internationales, ainsi que nos écoles de formation aux métiers de la filière.

 

 

Impossible pour nous de parler de l’avenir du secteur aéronautique sans auditionner le Ministre chargé des transports, Jean-Baptiste DJEBBARI !  Sa mission consiste à préparer et mettre en œuvre la politique du Gouvernement dans tous les domaines liés aux transports mais aussi à l’aviation civile. Avec lui, nous avons souhaité approfondir:

  • Les vecteurs et le calendrier de la politique de décarbonation du secteur aérien ;
  • Les sujets que la France portera pendant sa présidence de l’Union européenne (janvier à juin 2022) concernant la filière ;
  • Les défis de l’incorporation des carburants durables.

 

Par ailleurs, nous avons auditionné Agnès PANNIER-RUNACHER, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances. Elle est en charge du portefeuille de l’INDUSTRIE. Nous sommes revenus sur les détails du pilotage des aides financières allouées pour faire face à la crise de la COVID-19 ainsi que sur le défi de la filière d’excellence française face à la concurrence internationale.

Nous avons aussi souhaité recueillir son analyse des besoins nécessaires pour moderniser nos procédés de production et mener une politique de diversification des activités pour les entreprises du secteur aéronautique. Enfin, nous avons abordé l’enjeu essentiel de l’ouverture des formations aéronautiques à tous les publics (femmes, étudiants modestes).

 

 

Avec Sylvia PINEL, nous avons donné la parole à Carole DELGA, Présidente de Régions de France et de la Région Occitanie. Notre région est particulièrement concernée par l’industrie aéronautique : elle représente environ 90 000 emplois, soit 40 % de l’emploi industriel direct et indirect de cette région. L’avenir de cette filière est donc au cœur de la réflexion économique et sociale de la Présidente de région.

Son audition a porté sur le rôle des régions pour soutenir l’industrie dans son ensemble. Elle nous a aussi rappelé avec justesse l’importance de l’aéronautique pour le maintien de la paix dans le monde, tant dans l’ouverture et la rencontre que l’avion permet avec les autres pays du monde entier que dans l’outil qu’il constitue pour envoyer de l’aide humanitaire aux populations dans l’urgence.

 

 

Enfin, nous avons organisé une table-ronde avec les grandes écoles aéronautiques régionales qui forment aux métiers de la filière. Les écoles sont les premiers interlocuteurs de nos futurs acteurs de l’aéronautique. Elles ont donc la lourde charge de transmettre les compétences nécessaires aux métiers en perpétuelle évolution de l’aviation mais aussi de répondre aux attentes des nouvelles générations. Afin d’aborder l’évolution des formations pour mieux s’adapter aux enjeux de l’avenir de l’aéronautique, nous avons auditionné:

  • L’École nationale de l’aviation civile (ENAC) ;
  • L’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace, connu sous le nom de Supaéro.

 

 

Ces dernières auditions nous ont permis de compléter le très large tableau que nous avons peint sur l’avenir du secteur aéronautique en France. Riches de tous ces échanges et témoignages, nous travaillons désormais à l’élaboration de notre rapport et de nos recommandations pour accompagner au mieux ce secteur dans les défis et les transitions auxquels il fait face.

 

Je vous donne rendez-vous le mercredi 12 janvier 2022 pour la présentation de notre rapport devant la Commission des affaires économiques !

22 décembre 2021