Don du sang pour les homosexuels : enfin l’égalité grâce à la loi bioéthique ! - Jean-Luc LAGLEIZE

Don du sang pour les homosexuels : enfin l’égalité grâce à la loi bioéthique !

Quel bonheur de voir un combat aboutir, surtout quand ce combat met fin à une inégalité de longue date !

 

En effet, au travers de l’adoption d’un amendement au projet de loi relatif à la bioéthique, nous avons ouvert la possibilité pour les hommes homosexuels de donner leur sang sans avoir à se soumettre à la contrainte d’abstinence sexuelle d’un an, puis de quatre mois.

 

À compter du 1er janvier 2022, l’ensemble des Français de plus de 18 ans pourra donc donner son sang, sans aucune distinction liée à l’orientation sexuelle !

 

Si cette accessibilité au don du sang pour les homosexuels comme pour les hétérosexuels peut paraître évidente, cela n’allait pas de soi jusque-là.

 

Interdits de dons du sang en 1983 à cause de l’épidémie de VIH, les hommes gays ont été de nouveau autorisés à donner leur sang en 2016. Une autorisation assortie d’une condition : avoir respecté une année entière d’abstinence, même au sein de son couple !

Dans les faits, c’était simplement une discrimination.

En 2019, ce délai avait été abaissé à quatre mois, ce qui demeurait une discrimination.

 

Désormais, comme je le demandais, afin de répondre aux impératifs de sécurité sanitaire, le questionnaire préalable au don ciblera les comportements à risque (des homosexuels comme des hétérosexuels) au lieu de l’orientation sexuelle des donneurs.

 

J’avais pris ce sujet à bras-le-corps dès septembre 2017 avec une question écrite au Gouvernement, puis au travers de trois questions au Gouvernement à l’automne 2018 et à l’été 2019 !

 

Je suis donc très fier de cette avancée et vous invite à retrouver ma réaction dans la vidéo ci-dessous :

14 juin 2021