Rencontre de Mathieu SIEYE, DASEN de Haute-Garonne - Jean-Luc LAGLEIZE

Rencontre de Mathieu SIEYE, DASEN de Haute-Garonne

Nouvelle rencontre du directeur d’un service déconcentré de l’État :  Mathieu SIEYE, Directeur académique des services de l’éducation nationale (DASEN) de Haute-Garonne. Il a pris la suite d’Élisabeth LAPORTE, nommée rectrice à Strasbourg.

Le périmètre académique de la Haute-Garonne compte 245.000 élèves du 1er et du 2nd degré (public et privé sous contrat), 865 écoles, 117 collèges, 64 lycées et 1 Établissement régional d’enseignement adapté (prenant en charge des adolescents en grande difficulté scolaire ou présentant des difficultés liées à une situation de handicap).

Les missions du DASEN sont de mettre en œuvre la politique générale du ministre de l’Éducation nationale dans l’ensemble du département, et d’assurer et contrôler son exécution dans le premier et le second degré.

Le DASEN a autorité sur l’ensemble des services et établissements du département, à l’exception de l’enseignement supérieur. Il coordonne ainsi :

  • Les inspecteurs de l’Éducation nationale,
  • Les conseillers techniques,
  • Les conseillers pédagogiques départementaux.

Les priorités énoncées pour la rentrée 2021 en Haute-Garonne :

  • Poursuivre le renforcement des moyens pour l’école inclusive avec la généralisation des PIAL (Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisés), dispositifs d’accompagnement des élèves en situation de handicap à l’échelle d’un établissement
  • Maintenir une offre de qualité et un taux d’encadrement favorable dans les territoires ruraux : aucune fermeture d’école, mise en œuvre de « conventions ruralité »
  • Améliorer le taux d’encadrement, notamment en grande section de maternelle : dédoublement des classes en éducation prioritaire et poursuite du plafonnement des effectifs à 24 par classe jusqu’au CE1 – hors éducation prioritaire.
  • Mesures en faveur des directeurs d’école (augmentation des décharges)
  • Accompagner localement les évolutions d’effectifs (ouvertures de classes)

Je resterai naturellement à l’écoute des besoins de la circonscription, afin de faire remonter tout élément utile à la préparation de la rentrée scolaire 2020-2021 : effectifs des classes, accompagnement des élèves ULIS, encadrement périscolaire et regroupements pédagogiques intercommunaux (RPI).

8 février 2021