Laté 28, les lycéens de Stéphane Hessel participent au projet - Jean-Luc LAGLEIZE

Laté 28, les lycéens de Stéphane Hessel participent au projet

L’avion fait encore rêver ! C’est ce que nous démontre une fois de plus l’Envol des Pionniers avec le lancement le 7 mars dernier d’un projet innovant, pédagogique et fédérateur : le projet Laté 28.

Ce projet consiste à créer une reproduction (non volante) du célèbre Latécoère 28, avion de légende de l’Aéropostale qui, en son temps, a pulvérisé de nombreux records. Aujourd’hui, il n’existe plus d’exemplaire du Laté 28.

Je tiens à saluer la Fondation Latécoère qui a sauvé 4 000 documents de plans d’origine, qui permettent aujourd’hui de relever ce défi !

La reconstruction se déroulera dans un hangar du site de Montaudran, à côté de l’Envol des Pionniers, et s’échelonnera jusqu’en 2027. Pour le pilotage, l’association Laté 28, la ville de Toulouse et la Métropole, la SEMECCEL, qui exploite l’Envol des Pionniers et l’Académie de Toulouse, embarquent ensemble pour mener à bien ce projet.

En parallèle, le Cercle des Machines volantes installé à Compiègne travaille à la fabrication d’un exemplaire du Laté 28 depuis 2006. Cette association, en convention avec la SEMECCEL depuis 6 ans, a pour ambition une reproduction volante de l’avion.

Une douzaine d’établissements scolaires de l’Académie de Toulouse participent également au projet, dont le lycée Stéphane HESSEL à Toulouse. Les élèves travailleront ainsi à la fabrication de pièces pour la reproduction d’un avion d’antan avec la technologie d’aujourd’hui.

Un beau projet qui permet de mettre en lumière les filières technologiques et professionnelles !

7 mars 2022