Mission parlementaire au Gabon - Jean-Luc LAGLEIZE

Mission parlementaire au Gabon

Début décembre 2021, j’ai pris part à une mission parlementaire au Gabon organisée par le groupe d’amitié France-Gabon de l’Assemblée nationale.

 

Le premier jour de notre mission, nous avons été accueillis par Faustin BOUKOUBI, Président de l’Assemblée Nationale gabonaise, au Palais Léon MBA, équivalent de notre Palais Bourbon : un geste fort, preuve d’une amitié parlementaire et politique forte entre nos deux pays !

 

En suivant, notre délégation parlementaire a eu l’opportunité de s’entretenir avec de grandes personnalités politiques du gouvernement gabonais :

  • Rose Christiane OSSOUKA RAPONDA, le Premier ministre et la première femme à ce poste au Gabon ;
  • Denise MEKAM’NE EDZIDZIE, le ministre des relations avec les institutions constitutionnelles et les autorités administratives indépendantes (femme) ;
  • Pacôme MOUBELE BOUBEYA, le ministre des affaires étrangères ;
  • Michael Moussa ADAMO, le ministre de la défense nationale ;

 

Ces entrevues nous ont permis d’aborder de nombreux sujets tels que : les conditions de relance de l’investissement au Gabon après l’impact de la crise sanitaire ; la scolarisation des étudiants gabonais en France, premier pays d’accueil ; la situation des enfants sans identité (qui ne sont pas enregistrés à l’état civil à leur naissance) ; la cyberdéfense.

 

 

J’ai pu me rendre compte de l’importance que prend la Chine dans les pays africains : financement d’infrastructures, aide aux étudiants africains pour venir faire leurs études supérieures en Chine, création de sociétés pour l’exploitation de ressources, etc. Sa position pourrait devenir dominante, au détriment de l’Europe en général, et de la France en particulier.

 

 

 

Le lendemain, nous nous sommes rendus au camp militaire français DE GAULLE. Cette visite nous a permis de passer la journée aux côtés des autorités militaires françaises sur place et d’autorités militaires gabonaises invitées pour l’occasion. Ils nous ont fait découvrir l’action concrète de la France à l’étranger ainsi que l’importance de la collaboration franco-gabonaise sur les questions de sécurité et de défense pour la stabilité de la région.

Nous avons terminé la journée à l’ambassade de France pour rencontrer la communauté française vivant à Libreville et échanger sur leur quotidien d’expatrié.

 

 

Le mercredi, notre délégation a pu participer à une séance de travail avec des députés gabonais, dont Jean François NDONGOU, président du groupe d’amitié Gabon – France. Ensemble, nous avons notamment eu un échange très enrichissant sur nos expériences respectives en tant que parlementaires de pays différents.

 

 

Puis nous sommes partis visiter la zone économique spéciale de NKOK. Toutes les entreprises qui viennent s’y implanter peuvent bénéficier d’avantages fiscaux à condition de réserver 25% de sa production au marché intérieur. Avec cet investissement, le Gabon souhaite diversifier son économie afin de sortir de sa dépendance aux ressources minières, principalement destinée aux marchés internationaux.

 

Le jour suivant, nous avons eu la chance de nous rendre au Parc national de la Lopé, espace naturel protégé classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Sa protection est essentielle pour la faune et la flore qui le peuplent et qui en font la richesse du pays. Un effort tout particulier est engagé sur la cohabitation des hommes et des éléphants.

 

Enfin, notre dernier jour fut riche en activités. Notre délégation parlementaire a rencontré deux grandes entreprises françaises implantées sur le sol gabonais :

  • Le groupe ERAMET, spécialiste mondial de l’extraction et de la valorisation de métaux ainsi que de la transformation d’alliages à forte valeur ajoutée, deuxième producteur mondial de manganèse ;
  • Le groupe ROUGIER, spécialisé dans la commercialisation de bois et la production de panneaux à base de bois.

 

Pour finir cette mission parlementaire en beauté, nous avons accueilli la livraison par l’armée française de vaccins offerts par notre pays au Gabon. En effet, 100 000 doses de vaccins Moderna ont été envoyées dans le cadre de la crise sanitaire. Un geste amical, certes, mais surtout nécessaire car moins de 8% de la population gabonaise est vacciné contre le COVID-19 !

 

Cette mission parlementaire a permis de réaffirmer l’amitié qui lie la France et le Gabon. Les multiples rencontres que nous avons faites nous ont donné à voir l’étendue de la coopération politique, diplomatique, militaire, économique et institutionnelle que nos deux pays entretiennent. Le Gabon dispose d’une richesse naturelle unique, qui nous a rappelé l’importance de lutter contre le réchauffement climatique au niveau international !

 

Les membres de la délégation parlementaire étaient : M. Jean TERLIER, président du groupe d’amitié, M. Marc LE FUR, Mme Carole BUREAU BONNARD, M. Stéphane MAZARS et M. Jean-Luc LAGLEIZE.

13 décembre 2021