Point d’étape ZFE avec l’interclub ZFE 31 avenue d'Atlanta à Toulouse - Jean-Luc LAGLEIZE

Point d’étape ZFE avec l’interclub ZFE 31 avenue d’Atlanta à Toulouse

À Toulouse à l’initiative de l’interclub ZFE31 pour un point d’étape sur les conséquences de la mise en place de la Zone à Faibles Émissions (ZFE) métropolitaine. Une rencontre chez TEAMAXE, professionnel de l’Avenue d’Atlanta impacté par la future ZFE, avec Bruno ENJALBAL, directeur adjoint de TEAMAXE, Marc HUZE, directeur d’AUTOSUPPLY, et Agnès GRILLOU, représentante de l’Interclub et de la FFMC31 (Fédération des Motards en Colère de la Haute-Garonne).

Je poursuis le suivi de ce dossier depuis 2021 en échangeant régulièrement avec les habitants, les professionnels et les associations impactés, et les représentants de la Métropole.

Je suis préoccupé par les différences importantes de conditions de mise en place de cette interdiction de circuler pour les véhicules les plus anciens dès 2023 en France. Les différentes métropoles ont ainsi des approches très différentes quant à la progressivité de la mise en place de leur ZFE et des dérogations envisageables pour les usagers.

J’avais d’ailleurs à cet effet interrogé à l’Assemblée nationale le 11 janvier dernier, le Ministre des Transports, Jean-Baptiste DJEBBARI sur ces divergences de modalités d’application des Zones à Faibles Émissions entre les métropoles françaises.

Un dialogue s’est établi entre l’interclub ZFE 31 qui regroupe des associations de motards, d’automobilistes et des professionnels, et les autorités, mais des questions restent en suspens, notamment quant à l’application stricte de l’interdiction de circuler pour les véhicules anciens, dont les 2 roues, dès 2023.

11 avril 2022