Question au Gouvernement sur l’accélération de la stratégie spatiale française de défense - Jean-Luc LAGLEIZE

Question au Gouvernement sur l’accélération de la stratégie spatiale française de défense

À l’occasion de la séance de questions orales du mardi 11 mai 2021 à l’Assemblée nationale, j’ai interrogé Florence PARLY, Ministre des Armées, sur l’accélération de la stratégie spatiale française de défense à l’aune de la crise économique consécutive de la pandémie.

 

 

Parmi les défis qui engagent notre pays et nos forces armées en ce début de 21ème siècle figure au premier chef la militarisation de l’espace. Car si l’espace fait rêver, il est aussi devenu un lieu de confrontation de plus en plus militarisé, et donc un véritable enjeu de souveraineté stratégique pour notre pays.

 

Au travers du Commandement de l’espace qui vient de voir le jour à Toulouse et de la transformation de l’Armée de l’Air en Armée de l’Air et de l’Espace, la stratégie spatiale française de défense monte progressivement en puissance.

 

Nos partenaires européens et internationaux reconnaissent d’ailleurs notre ambition et nos capacités, puisque l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) a également retenu Toulouse pour l’accueil d’un centre d’excellence exclusivement dédié à l’espace.

 

Ce choix, logique puisque notre métropole occitane possède un écosystème spatial unique en Europe, permet à notre région de préserver sa vocation aérospatiale dans un contexte de très grande fragilité, étant donné que la crise sanitaire de la COVID-19 a porté un coup d’arrêt au secteur aérien, et par conséquent, à toute l’industrie aéronautique de Toulouse, d’Occitanie et de la France entière.

 

Nos fleurons industriels sont à la peine et ils vont accélérer dans les mois à venir le licenciement de nombreux salariés qui disposent pourtant de compétences technologiques de pointe, développées au fil des années.

 

Afin de ne pas abandonner ces salariés et leur expertise inestimable, j’ai donc proposé au Gouvernement de lancer un grand plan de recrutement qui leur permettrait de se reconvertir au service du ministère des Armées, que ce soit en tant que pilotes, ingénieurs, spécialistes de la cybersécurité et de la souveraineté numérique, mais aussi et surtout en tant qu’experts du spatial.

 

Ces compétences seraient particulièrement utiles pour renforcer nos moyens de surveillance, pour protéger nos satellites et pour nous doter de véritables capacités d’auto-défense et d’autonomie dans l’espace.

 

Dans ce contexte de crise sanitaire, j’ai donc demandé au Gouvernement d’accélérer la stratégie spatiale française de défense grâce aux compétences des salariés du secteur aérospatial aujourd’hui à l’arrêt.

 

Je vous invite à retrouver dans la vidéo ci-dessous mon intervention, ainsi que la réponse du Gouvernement, via la voix d’Agnès PANNIER-RUNACHER, Ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie :

11 mai 2021