Rencontre de Florent GUHL, nouveau Directeur de la DRAAF Occitanie - Jean-Luc LAGLEIZE

Rencontre de Florent GUHL, nouveau Directeur de la DRAAF Occitanie

 

J’ai rencontré le 8 février, en visioconférence depuis la permanence toulousaine, Florent GUHL, nouveau Directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt Occitanie, qui succède à Pascal AUGIER à ce poste.

La Direction Régionale de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) Occitanie est un service déconcentré du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation qui emploie 321 agents.

L’étendue de notre région et la nécessité de conserver la proximité avec les territoires et les partenaires, conduit à une organisation de la DRAAF en bi-site, sur Toulouse et Montpellier.

Placée sous l’autorité du préfet de région, elle exerce ses missions dans les domaines suivants :

  • L’économie des filières agricoles, agroalimentaires et forestières
  • L’alimentation et la sécurité sanitaire
  • Le foncier agricole
  • L’enseignement technique agricole
  • L’agroécologie, pour conjuguer performances économique, environnementale et sociale
  • La gestion de l’eau
  • L’information statistique économique et géographique
  • L’emploi en milieu rural

 

 

Lors de cette rencontre, M. GUHL est revenu sur les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) élaborés de manière concertée avec les acteurs d’un territoire.

Prévus dans la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014, les PAT s’appuient sur un état des lieux de la production agricole et alimentaire locale, du besoin alimentaire du bassin de vie, et identifient les atouts et contraintes socio-économiques et environnementales du territoire.

L’alimentation est ici un axe intégrateur et structurant de mise en cohérence des politiques sectorielles, au travers de trois dimensions :

  • Économique : structuration et consolidation des filières dans les territoires, rapprochement de l’offre et de la demande, maintien de la valeur ajoutée sur le territoire, contribution à l’installation d’agriculteurs et à la préservation des espaces agricoles
  • Environnementale : développement de la consommation de produits locaux et de qualité, valorisation d’un nouveau mode de production agroécologique, dont la production biologique, préservation de l’eau et des paysages, et lutte contre le gaspillage alimentaire
  • Sociale : éducation alimentaire, création de liens, accessibilité sociale, don alimentaire, et valorisation du patrimoine

 

Nous avons ensuite abordé le volet « Transition agricole, alimentation et forêt » du Plan de Relance qui se fixe 3 objectifs : renforcer la souveraineté alimentaire ; accélérer la transition agroécologique pour donner accès à tous les Français à une alimentation saine, durable et locale ; et adapter l’agriculture et la forêt au changement climatique.

Une première liste des bénéficiaires par département du Plan de Relance sera connue courant mars.

Enfin, j’ai proposé à M. GUHL que les Députés haut-garonnais soient dorénavant informés et associés aux futurs appels à projets susceptibles de concerner leur circonscription.

8 février 2021