#SurLeTerrain à ROUFFIAC-TOLOSAN - Jean-Luc LAGLEIZE

#SurLeTerrain à ROUFFIAC-TOLOSAN

Un vendredi sur le terrain de la zone d’activité de Pinet à ROUFFIAC-TOLOSAN, pour un premier « Pitstop »  avec Simon ABADIE, ancien coureur automobile et dirigeant de l’écurie de course Tech1 Racing – Panis Racing, et Yann BELHOMME, Directeur marketing commercial de PANIS Racing.

Cette écurie de sport automobile a été créée en 2000 par Simon ABADIE, ancien pilote international, avec sa sœur, Sarah ABADIE. Tech 1 Racing se positionne parmi les meilleurs teams européens et démontre chaque saison sa compétitivité, tant en berline qu’en monoplace ! En témoignent ses 10 titres de Champion Team, acquis depuis 2006.

Tech 1 Racing s’est lancée en endurance en 2016, dans le championnat « Le Mans Séries » en formule LMP2 au sein de Panis-Barthez Compétition. Objectif majeur : participer aux 24 heures du Mans. En 2020 Tech1 Racing a fusionné avec Olivier PANIS et l’écurie PANIS RACING.

J’ai visité les ateliers en compagnie de Simon ABADIE et constaté le niveau de technicité et d’excellence de cette écurie.
Des biocarburants sont en cours de développement pour une transition plus durable des courses à moteurs thermiques, en attendant un prochain tout électrique déjà opérationnel en formule E (FE), la version électrique de la formule 2 (F2).

J’ai eu également le plaisir de tester leur simulateur de course ID1, développé en interne.
L’équipe projette de créer une académie de E Sport et une nouvelle équipe de course dans cette catégorie du sport automobile virtuel (mais professionnel) sur la base de ce simulateur.

Sans ravitaillement ni même véhicule, j’ai rejoint les TRANSPORTS BERGES situés dans la même rue, à la rencontre de Lionel BERGES, président d’une entreprise qui connait un fort développement avec ses entrepôts de 5000 m2 et ses 80 véhicules Euro6, électriques et même GNV (Gaz Naturel pour Véhicules).

Précédemment installée à l’Union, l’entreprise a déménagé à Rouffiac-Tolosan pour répondre à l’accroissement constant de son activité.

L’entreprise a signé la Charte d’Engagement Volontaire pour la diminution du CO2 et mène ses propres actions pour un transport routier plus durable.

Elle est également membre du réseau VOLUPAL, spécialisé dans le transport sur palettes, afin de répondre aux industriels qui ont une demande croissante de solutions adaptées à leurs expéditions de petits lots palettisés. L’entreprise gère 400 palettes par jour et dessert directement 4 départements.
Pour les destinations plus lointaines, elle fait appel à ses homologues du réseau VOLUPAL.

Comme la plupart des transporteurs, les TRANSPORTS BERGES font face à des difficultés pour recruter malgré une politique volontariste au niveau des salaires, et des primes dont le versement à deux reprises de la prime « MACRON ».

Difficultés également avec l’impossibilité de se faire livrer des camions neufs et de renouveler la flotte en raison de la tension sur les composants électroniques, mais aussi de la Guerre en Ukraine et de la mise à l’arrêt voire la destruction d’usines de production de câblages camion.

 

Fin de déplacement à la mairie de ROUFFIAC-TOLOSAN ou j’ai eu le plaisir de rencontrer le Maire de la ville, Jean-Gervais SOURZAC.
L’occasion de faire un point sur l’actualité de sa commune et de l’intercommunalité des Coteaux-Bellevue.

Rouffiac-Tolosan avec son magnifique centre-ville en briques, est aussi riche en zones d’activités aux atouts diversifiés et quelque fois insoupçonnés.

Merci à tous pour l’accueil et la découverte de pépites industrielles en plein développement et transition.

8 avril 2022