#SurLeTerrain des 2 roues à Toulouse - Jean-Luc LAGLEIZE

#SurLeTerrain des 2 roues à Toulouse

Un Vendredi #SurLeTerrain consacré aux 2 roues à la Roseraie et à l’avenue d’Atlanta.

Pour débuter, une rencontre avec Cyril SABIRON, dirigeant de l’Espace Cycles Motard, un des plus anciens magasins de vélos de Toulouse.
Une activité en fort développement avec la vente sur internet et un deuxième magasin à Muret.

Resté ouvert pendant cette crise sanitaire, l’activité souffre pourtant de problèmes d’approvisionnement, tant en vélos finis qu’en pièces détachées, ce qui a forcément un impact sur le chiffre d’affaires. Les problèmes de stationnement récurrents sur l’avenue Yves Brunaud sont aussi un frein au bon fonctionnement de l’activité.

Descente en deux roues via la route d’Agde pour rejoindre l’incontournable avenue d’Atlanta pour rencontrer les professionnels de la moto installés autour de cette axe important qui longe la rocade Toulousaine des Argoulets à la route d’Albi.

 

Un premier tour de roue avec Christian DELLACHERIE de YAM31, concessionnaire exclusif YAMAHA à Toulouse depuis 1983. YAM31fêtera ses 40ans d’existence en 2023.


L’entreprise, bien que restée ouverte, a fonctionné en effectif réduit sur une longue période et a bénéficié du chômage partiel pour ses salariés. Plus que la perte de chiffre d’affaires, c’est la gestion de l’entreprise et des horaires liés au différents couvre-feu qui s’est avéré difficile. Une difficulté à laquelle s’ajoute une pénurie de motos, les livraisons s’effectuant au compte-goutte malgré un carnet de commande plein, et un assemblage de certains modèles Yamaha en France, dans l’usine de Saint-Quentin Aisne.

 

Traversée de l’avenue d’Atlanta pour rejoindre Claude DUCOS chez RUNAWAY BIKES. Il a hérité de la passion moto de son père et même de son grand-père : une vraie histoire de famille. Concessionnaire SUZUKI depuis 1992 il a su élargir sa gamme avec les marques BENELLI et SYM.

Bénéficiaire également du chômage partiel, RUNAWAY BIKES a compensé une perte d’activité de 20 % en allant « chercher le client » et misant aussi sur le véhicule d’occasion. Il a les mêmes problèmes d’approvisionnement en provenance du Japon que ses collègues.

 

De retour du côté impair de l’avenue d’Atlanta Marc LEGRAND chez SAGAZ MOTOR, concessionnaire exclusif HONDA en Haute-Garonne, qui a su se développer avec l’ouverture d’une 2ème concession en 2018 au 7 Deniers. Pratiquement fermé lors du 1er confinement, SAGAZ MOTOR a rattrapé l’année 2020, grâce à l’aide financière de HONDA et à de meilleures ventes en fin d’année.

L’entreprise souffre aussi de problèmes d’approvisionnement depuis le Japon, compensés en partie par l’usine Italienne du groupe à ATESSA, qui assemble plusieurs modèles de la marque japonaise aux 2 ailes.

 

J’ai bouclé cette série consacrée aux concessionnaires motos de l’avenue avec Benoit BOZZA, directeur d’AMERICAN MOTOS, concessionnaire exclusif de la marque américaine HARLEY-DAVIDSON, installée depuis 1999 sur l’Avenue d’Atlanta après son déménagement de Gramont.

AMERICAN MOTOS a récemment implanté une autre concession à ANGLET (64).

L’activité a été impactée à plusieurs titres, par la COVID19 bien entendu mais aussi en raison de la guerre commerciale entre les États-Unis et l’Europe déclenchée par Donald TRUMP, qui a vu surtaxer la marque emblématique de motos américaines.

La fermeture lors des confinements de leur rayon textile, siglé à la marque, a pénalisé le chiffre d’affaires.
Avec l’arrivée au pouvoir de Joe BIDEN, la concession est dans l’attente d’une sortie par le haut du moratoire obtenu par l’Europe sur les surtaxes, et la fin d’une guerre commerciale inutile et nuisible pour l’économie mondiale.

 

Je suis allé ensuite à la découverte d’un concept original et économique, avec François GELOEN chez SELF MOTO SERVICE, un atelier d’entretien et de réparation moto en libre-service.

Ancien salarié pendant presque 10 ans chez Honda, il a créé son activité en 2011 à destination des motos produites jusqu’en 2000.
François GELOEN a embauché deux personnes afin de proposer aux clients l’assistance technique d’un professionnel. La clientèle va de l’expert qui n’a besoin que des ponts levants et des outils, au débutant en mécanique toujours à la recherche d’une assistance ou d’un bon conseil.

 

 

 

François GELOEN s’inquiète de la mise en place d’une ZFE qui engloberait l’avenue d’Atlanta et condamnerait les activités de réparation moto de ce quartier.

 

Une fin de journée [#SurLeTerrain] des 2 roues avec Johnny BOULEY et son association de motards « THE TEMPLARS ON THE ROAD ».
Cette association fait la promotion et la sensibilisation aux sujets de sécurité auprès des pouvoirs publics et des adeptes de « bécanes ». Les sujets ne manquent pas : contrôle technique, doublement des glissières de sécurité, remontée inter-file, 80 Km/h, ZFE, …

Un cahier de doléances m’a été remis à cette occasion. Je vais en étudier les propositions.

Une journée riche en rencontres et échanges autour des 2 roues, véhicules de loisirs ou véhicules de déplacements professionnels qui génèrent toujours autant de passion.

 

#SurLeTerrain #Circo3102

 

21 mai 2021