Campagne pour les élections européennes de 2019 - Jean-Luc LAGLEIZE

Campagne pour les élections européennes de 2019

Durant ce mois de mai, je me suis pleinement impliqué dans la campagne des élections européennes de 2019, en soutenant la liste Renaissance, qui a réuni le Mouvement Démocrate (MoDem), La République en marche (LREM), le Mouvement radical, social et libéral et le parti Agir, la droite constructive. Ces structures politiques ont fait le choix de s’associer pour défendre sur une liste commune une Europe plus forte, plus utile pour nos concitoyens, face à la montée des populistes.

 

Sur le plan local, Marthe MARTI, Présidente du Mouvement Démocrate en Haute-Garonne, a, en tant que colistière, effectué un travail d’organisation conséquent ces dernières semaines, afin de mobiliser le maximum de sympathisants, aux côtés des référents des mouvements partenaires et des mouvements de jeunesse (JDem31, JAM31, Jeunes Radicaux 31).

 

J’ai soutenu le programme de la liste Renaissance pour sa vision de l’Europe, et pour ses propositions que nos élus européens défendront au quotidien au Parlement Européen, pour transformer et faire évoluer cette belle institution. Les grandes lignes de ce projet sont :

– Des investissements massifs dans la transition écologique (plus de mille milliards d’euros) et la création d’une banque du climat

– Une justice fiscale par une taxe GAFA européenne et la fin de la règle de l’unanimité pour les décisions de fiscalité

– Renforcer notre souveraineté en allant vers une armée européenne

– La construction d’une politique européenne de l’asile et la sauvegarde de l’espace Schengen

– La mise en œuvre du « Pacte Simone Veil » pour tirer les droits des femmes vers le haut, partout en Europe

– L’ouverture du programme Erasmus à tous, des collégiens aux apprentis, et la multiplication de son budget par 3

– La mise en œuvre d’un budget de la zone euro pour financer les investissements d’avenir

– La création d’une conférence pour l’Europe qui réunira des dirigeants européens avec des citoyens, tirés au sort

 

 

 

Enfin, j’ai tenu ce dimanche 26 mai, jour du scrutin en France, à faire une tournée des bureaux de vote de ma circonscription pour aller à la rencontre de toutes les personnes mobilisées, Présidents de bureaux, assesseurs, scrutateurs et délégués bénévoles, qui font que la transparence de la vie démocratique existe dans notre pays.

 

Je suis très heureux que nos mouvements locaux aient travaillé ensemble pour promouvoir cet espoir de Renaissance, et permettre ce nouvel élan européen qui sera défendu ardemment par nos députés au Parlement européen pendant les 5 années à venir !

 

 

27 mai 2019