Visite de la tour Emblématik à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis, Île-de-France) - Jean-Luc LAGLEIZE

Visite de la tour Emblématik à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis, Île-de-France)

Jeudi 17 octobre 2019, dans le cadre de ma mission ayant pour objet la maîtrise du coût du foncier dans les opérations de construction, j’ai visité la tour Emblématik à Aubervilliers, sur la place du Front Populaire.

 

 

Cette tour de 18 étages et de 55 mètres de hauteur contient 88 logements et fait partie d’un complexe plus large qui contient également une résidence étudiante de 113 chambres. Cette opération « Habiter le ciel » parle d’usages, d’appropriation et transforme les manières d’habiter. Le sol monte avec les étages de la tour et façonne, tous les quatre niveaux, de grands jardins suspendus. Chaque jardin est entouré de logements en duplex superposés, proches de l’habitat individuel, qui enrichissent la perception de la tour par la variété d’échelles qu’ils fabriquent. On habite chez soi ou avec les autres, en commun dans un village vertical.

 

 

Inaugurée en 2019, cette tour démontre que la densification massive qui touche le Grand Paris, et plus largement l’ensemble des zones tendues, passera aussi par la hauteur, à condition que cette densité soit acceptable et vivable, avec des jardins suspendus, des maisons individuelles empilées, des jardins partagés, de la végétalisation, etc. Construire plus haut est essentiel car cela permet d’économiser le sol qui se raréfie, même en périphérie, de lutter contre l’artificialisation des sols, et de lutter contre la spéculation foncière et l’augmentation du prix de l’immobilier.

 

 

17 octobre 2019