Mission parlementaire au Togo - Jean-Luc LAGLEIZE

Mission parlementaire au Togo

En tant que membre du groupe d’amitié France-TOGO, j’ai participé à une mission parlementaire dans ce pays au début du mois de décembre.

 

Dès notre arrivée sur le sol togolais, notre délégation parlementaire a été reçue par Jocelyne CABALLERO, l’ambassadrice de France au TOGO, aux côtés de ses conseillers diplomatiques afin de réaliser un tour d’horizon sur la situation sécuritaire du pays ainsi que sur la coopération franco-togolaise. Nous avons aussi rencontré François JACQUIER, directeur de l’Agence française de développement (AFD), pour faire un point sur l’aide française dans le pays, qui est actuellement l’un des moins développé au monde.

 

Puis nous avons été invité à participer aux Rencontres AFRICA, grande manifestation économique qui rassemble des milliers d’entreprises africaines et françaises, moment important pour la coopération économique entre nos deux pays.

 

Notre journée du mercredi s’est essentiellement composée de rencontres parlementaires et ministérielles de haut niveau. Nous avons pu nous entretenir avec :

  • Yawa TSEGAN DJIGBODI, Présidente de l’Assemblée nationale et première femme élue à ce poste. Notre entrevue nous a permis d’échanger sur des sujets communs au cœur de la coopération franco-togolaise : l’éducation, la santé et la sécurité ;
  • Victoire TOMEGAH-DOGBE, Première ministre togolaise et première femme nommée à ce poste ;
  • Nos homologues du groupe d’amitié Togo-France ;
  • Des députés membres de la commission Défense et Sécurité. Par sa situation géographique, le Togo est particulièrement concerné par la lutte contre le radicalisme islamique sahélien. Il mène donc depuis plusieurs années des réformes dans le domaine de la sécurité afin de se doter des outils nécessaires pour y faire face ;
  • Des députés membres de la commission de la Santé, de la population et de l’Action sociale.

 

Nous avons terminé cette riche journée d’entretiens avec un moment convivial autour de l’ambassadrice de France au Togo avec la communauté française sur place, l’occasion d’échanger sur les opportunités économiques et culturelles qu’offre le Togo à nos ressortissants.

 

Le lendemain, nous avons eu la chance d’aller sur le terrain pour visiter certains projets financés par la France dans le cadre de son aide au développement. Ce fut l’occasion de constater le dynamisme de notre coopération bilatérale !

Tout d’abord, notre délégation a découvert le centre de formation de l’ONG “Energy Generation”. Soutenue par l’ambassade de France au Togo, cette association panafricaine vise à soutenir et à promouvoir les innovations technologiques et entrepreneuriales des jeunes afin de développer et de diffuser des solutions « made in Africa ». Cette visite enrichissante nous a donné à voir une organisation novatrice qui participe au développement du continent africain et à l’autonomisation des femmes.

 

Puis, nous avons visité l’usine de potabilisation de l’eau et des forages de Cacavelli. Ce projet, cofinancé par l’Union européenne et l’AFD, a pour objectif de renforcer le taux d’accès en eau potable de la ville de Lomé afin d’améliorer les conditions de vie de la population.

 

Enfin, notre dernier jour de mission s’est déroulé à Aného, ville de pêcheurs et ancienne capitale du territoire. Notre visite a une saveur toute particulière car Aného entretient une coopération très étroite avec de nombreux acteurs français. L’AFD a par exemple aidé la ville à déployer un programme d’amélioration de l’accès à la scolarité, de la qualité de l’enseignement et de l’équité filles-garçons (PAREC et PAREC II). Aného constitue d’ailleurs le futur siège de l’Agence francophone pour l’intelligence artificielle (AFRIA), qui aide les pays francophones à mettre l’intelligence artificielle au service du développement durable des pays.

 

 

Cette mission parlementaire a été très instructive. Le Togo est un pays en pleines réformes économiques et institutionnelles, qui commence à se saisir des problématiques politiques, sociales et sécuritaires qui l’entravent. Ce voyage nous a permis d’œuvrer à renforcer la coopération parlementaire entre Lomé et Paris, complémentaire de la coopération bilatérale très riche que nos deux pays entretiennent.

 

Les membres de la délégation parlementaire étaient : Mme Aude BONO-VANDORME, présidente du groupe d’amitié, Mme Jennifer DE TEMMERMANN, M. François JOLIVET, M. Marc LE FUR, M. Jean-Luc LAGLEIZE. 

6 décembre 2021
güvenilir bahis siteleri
betsat
deneme bonusu veren siteler
vimeydit.com
agario agario.boston
deneme bonusu veren siteler