#SurLeTerrain dans le quartier des Mazades à Toulouse - Jean-Luc LAGLEIZE

#SurLeTerrain dans le quartier des Mazades à Toulouse

Un beau jeudi de printemps sur le terrain dans le quartier des Mazades à Toulouse et qui débute avec Sophie ARACIL, directrice de l’école élémentaire Pierre et Marie CURIE, puis Nicolas ROSSEL et sa classe de CM2.

Des élèves particulièrement éveillés qui furent prolixes en questions concernant nos institutions et la vie d’un député.

De la créativité également puisqu’en petits groupes, ils avaient élaboré des propositions de loi sur des sujets aussi divers que la durée du temps scolaire, le développement des pistes cyclables, le bien-être animal, le vote des enfants et la réduction du plastique et de sa pollution.

L’occasion d’échanges nourris avec des élèves qui n’hésitent pas à demander des explications précises sur des termes et des notions qu’ils n’ont pas encore intégrés, et qui font preuve, malgré leur jeune âge, d’un sens critique étonnant.

Il était temps de rejoindre, à deux pas de là, le cœur des Mazades, tout près de son théâtre et de son centre culturel, pour aller à la rencontre d’Hélène GAUTHIER, co-directrice de l’association CPIE Terres Toulousaines et Thérèse CONSONNI, une de ses deux co-présidentes. L’association, qui vient de fêter ses vingt printemps, accompagne les acteurs du territoire dans leur démarche de développement durable.

Récemment déménagée dans le quartier, elle participe à la revitalisation des services et des commerces de l’avenue des Mazades.

Ses nombreuses actions ont permis de diffuser et de promouvoir les bonnes pratiques auprès de publics variés comme les scolaires, les associations et les collectivités territoriales.

Elle est notamment à l’origine des composteurs collectifs de pied d’immeuble qui ont remporté un vif succès et dont l’idée a depuis été reprise par Toulouse Métropole.

L’association œuvre également dans la formation de public relais sur les thèmes de la transition avec des apports théoriques mais aussi des temps d’immersion sur le terrain.

Un final réjouissant dans le quartier voisin de Negreneys à la rencontre de Donatien RAVINET, directeur de l’Association SOHINZO.
L’association utilise l’art et la culture pour favoriser l’insertion des jeunes,  lutter contre le décrochage scolaire, promouvoir l’art sous toutes ses formes et le vivre ensemble.

Installée au 38 rue des anges depuis 2010, elle s’est progressivement développée en organisant des tremplins musicaux et des évènements artistiques.
En 2018, ses dirigeants ont ouvert un premier lieu d’exposition puis, dès l’année suivante, ont inauguré le lieu de vie « La Passerelle » en reprenant l’ancien bar de la rue des Anges, sous une forme associative.

J’ai été enthousiasmé par la grande cohérence de ce projet qui, de fil en aiguille, a su tisser de nouveaux liens dans le quartier au travers d’espaces communs, de lieux d’exposition et d’échanges, et bientôt d’un service de restauration utilisant des produits bio et locaux.

Un quartier de Toulouse à découvrir, notamment pour par la richesse de son tissu associatif !
Merci à tous pour l’accueil et les échanges chaleureux.

25 mars 2022