Mission parlementaire en Gambie - Jean-Luc LAGLEIZE

Mission parlementaire en Gambie

En tant que membre du groupe d’amitié France-Gambie, j’ai participé fin février à une mission parlementaire dans le pays.

Cette mission avait été préparée en janvier dernier avec l’ambassadeur de Gambie en France, S.E. Ebrima Ousman CAMARA. Je vous invite à retrouver mon article détaillant cette rencontre ici : https://www.jeanluclagleize.fr/rencontre-avec-s-e-ebrima-ousman-camara-ambassadeur-de-gambie-en-france/

 

Le premier jour, nous avons démarré cette mission par la rencontre du Président gambien, Adama BARROW. Ce fut un honneur d’être reçu par cette figure de l’élan démocratique gambien, tout récemment été réélu pour un deuxième mandat à ce poste. Ensemble, nous avons abordé les défis et les enjeux du pays aujourd’hui ainsi que les objectifs qu’il s’est fixé pour les années à venir : développement économique du pays (infrastructures, denrées de première nécessité) et poursuite de la démocratisation des institutions (Constitution, procès des responsables de la dictature) qui seront nécessaires pour parvenir à stabiliser durablement la Gambie.

 

 

Puis, la délégation a assisté à la cérémonie de signature par le Ministère des Finances gambien d’un grand projet mené par l’Agence française de développement (AFD) : le “projet de restauration des écosystèmes de mangroves pour le développement local et la résilience climatique en Gambie” à hauteur de 7 millions d’euros. En effet, la restauration de la mangrove est un enjeu écologique, un enjeu de sécurité alimentaire (préservation des surfaces rizicoles) et un enjeu économique (ostréiculture). Accompagnés de quelques députés gambiens, nous avons eu l’opportunité d’aller visiter, sur le terrain, les mangroves concernées par ce projet, situées à Bintang Bolong river.

 

 

 

Le lendemain a été marqué par un évènement très important : la fête nationale gambienne. Cette journée commémore l’indépendance de la Gambie vis-à-vis du Royaume-Uni, reconnue le 18 février 1965. A cette occasion, nous avons eu l’honneur de participer aux cérémonies officielles et notamment au défilé des forces armées, aux côtés du Président de la République de Gambie, sur la place McCarthy à Banjul. Ce fut un moment d’union nationale très fort, que nous avons eu grand plaisir à partager !

 

Nous avons poursuivi notre journée par la rencontre d’ONG spécialisées dans les domaines de la santé et des violences faites aux femmes et aux enfants. La Gambie est un pays dominé par les traditions patriarcales. Par exemple, 75% des femmes gambiennes sont excisées. En termes de représentativité, seules six femmes sont députées, dont Mariam JACK DENTON, présidente de l’Assemblée nationale. De nombreux efforts sont encore à mettre en place afin que les femmes gambiennes parviennent à l’égalité réelle avec les hommes.

 

Enfin, nous avons clos cette deuxième journée de mission par une rencontre avec les députés membres du groupe d’amitié Gabon – France. Les échanges parlementaires entre assemblées étrangères sont toujours de riches moments d’apprentissage, où chacun apprend des us et coutumes de l’autre.

 

 

Les deux jours suivants, notre délégation a été conviée à découvrir deux circonscriptions de députés membres du groupe d’amitié Gabon – France :

    • Foni Brefet, circonscription du député gambien Sunkary BADJIE, située district de la division de West Coast ;
    • Brikama, circonscription du député gambien Hon. Lamin J. SANNEH.

Ces visites de terrain nous ont permis de découvrir les beaux paysages gambiens, de rencontrer la population locale et de faire état du développement économique du pays. De voir également que ce sont les femmes qui assurent seules la gestion et l’exploitation des immenses jardins potagers qui sont souvent la seule ressource des villages. La Gambie fait partie des “pays les moins avancés” du monde. Face à cette situation, la France a intégré ce pays dans les “pays pauvres prioritaires” de notre aide au développement, en soutenant par exemple le Plan national de développement gambien à hauteur de 50 millions d’euros. Ce fut une très belle expérience, riche de sens et de partage.

 

 

En fin de journée, nous avons pu rencontrer les membres de la communauté française en Gambie. Un moment précieux pour mesurer les problématiques de nos ressortissants dans cette région, telles que la gestion de la crise sanitaire et l’accès à la vaccination.

 

Tout au long de notre mission, nous avons été accompagnés par les acteurs diplomatiques qui assurent le lien entre nos deux pays, à savoir S. E. Philippe LALLIOT, Ambassadeur de France en Gambie et au Sénégal et S. E. Charbel ELHAJJ, Consul Honoraire de France en Gambie. Ensemble, nous avons eu l’opportunité d’avoir une audience avec le ministre des Affaires étrangères de la Gambie, Dr. Mamadou TANGARA, afin d’échanger sur les relations diplomatiques régionales, notamment la problématique du Sahel. Excellent locuteur français, ce dernier garde un excellent souvenir de ses études supérieurs à … Limoges !

 

Enfin, nous avons terminé notre déplacement par une visite de l’Alliance française de Banjul et de l’école française sur place, accompagnés des directeurs respectifs. Deux lieux importants pour le rayonnement culturel et linguistique français, à l’heure où la Gambie promeut le bilinguisme anglais-français comme source de développement économique.

 

 

Cette mission parlementaire a été très intense en découverte, en rencontre et en partage. Même si la Gambie, plus petit pays d’Afrique, reste confronté à des problèmes économiques et sociétaux historiques, le gouvernement est véritablement engagé dans une transformation profonde de la société, de l’économie et des institutions gambiennes. Les efforts réalisés commencent à être visibles et à profiter aux populations locales, qui respirent enfin après des années de dictature. La Gambie envisage également la mise en place du bilinguisme anglais et français, compte tenu de la place de la langue française dans les pays de la sous-région.

La France soutient et accompagne les initiatives gambiennes, source d’un rapprochement diplomatique de plus en plus fort entre nos deux pays. Je suis heureux d’avoir partagé ces moments avec les acteurs locaux gambiens, qui ont su me réserver un accueil chaleureux et bienveillant.

 

 

Les membres de la délégation parlementaire étaient : M. Jean-François MBAYE, député, président du groupe d’amitié, Mme Marion LENNE, Mme Valérie THOMAS, M. Jean-Luc LAGLEIZE. 

22 février 2022
deneme bonusu veren siteler thebloggieman.com bonus veren siteler slot siteleri ohchit.com deneme bonusu veren siteler thebloggieman.com deneme bonusu veren siteler clubucv.com bonusaffiliate.com bonusgrand.com seabahis.net betdenemebonusu.com bahis canlı casino siteleri canlı bahis siteleri